Elodie Réalise Ses Fantasmes 02

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Quand j’arrive chez elle, Elodie est nue, à genoux derrière la porte à m’attendre depuis plus d’une heure. Les yeux baissés, elle ne bouge pas quand je passe une main dans ses cheveux, avant de prendre entre pouce et index chacun de ses tétons déjà durcis par l’excitation et les travailler pour l’exciter un peu plus.

Elodie résiste à la douleur mêlée au plaisir. Je découvre qu’ils sont très sensibles mais également très érectiles. Très vite ces deux superbes tétons pointent comme un appel à les travailler un peu plus. Elodie desserre les lèvres pour laisser passer des gémissements.

– Soumise, tu vas apprendre à aimer le mélange entre plaisir et douleur. Tu vas apprendre à aimer la douleur si elle t’apporte un plaisir jusqu’à ce jour inconnu. Je t’ai déjà indiqué que tu vas devoir perdre toute pudeur, et offrir à ton maître tes moments les plus intimes. Va t’asseoir dans le fauteuil, et n’oublie pas que tu n’as plus le droit de garder les cuisses jointes.

Une fois assise sur le fauteuil, Elodie reçoit l’ordre de mettre ses jambes sur les accoudoirs.

– Tu as une très belle chatte. Tu vas me montrer comment tu te donnais du plaisir quand tu étais seule. A partir d’aujourd’hui, c’est fini. Tu ne peux prendre du plaisir que si ton Maître t’y autorise. Masturbe toi sans jouir. Si tu dépasses la limite tu seras punie.

Elodie commence à se caresser en fermant les yeux. Elle ne simule pas, elle s’exhibe sans pudeur dans ce qu’elle a de plus intime. Elodie caresse ses lèvres de bas en haut et très vite caresse son bouton avec les doigts de l’autre main, avant de s’occuper que de lui et d’introduire un puis deux doigts dans sa grotte en faisant des aller retour de plus en plus rapide avec un bruit de clapot. Ses lèvres intimes s’étalent en papillon, gorgées de sang, A chaque aller retour, ses doigts sortent enduits de sa crème de plus en plus épaisse.

Elodie pince sa bouche avant de s’arrêter. Elle obéit, elle s’arrête au bord de la jouissance et émet un souffle de frustration.

– C’est bien Elodie. Tu aimes t’exhiber et tu vas avoir du succès dans les soirées SM. Lèche tes doigts pour les nettoyer avant de les plonger dans ta grotte Sex hikayeleri pour me les offrir. J’aime ton gout intime. Tu as oublié de raser ton buisson intime comme je te l’avais demandé en allant voir ton esthéticienne. Tu vas être fessée pour cet oubli. Et comme tu ne m’as pas écouté, je vais te marquer les fesses à la cravache. Tu iras demain à l’adresse que je vais te donner. Tu dois être fière de ta soumission. Si elle te pose des questions, tu lui répondras sans rien cacher.

A genoux sur le bord du canapé, mains appuyées sur le dossier et fesses cambrées, Elodie reçoit sa première punition avec une cravache. Ses deux fesses sont zébrées. Son Maître lui donne l’autorisation de gémir et de crier avant de passer sa main entre ses cuisses pour la masturber et maltraiter son clitoris.

– Ton Maître t’autorise à jouir.

Elle explose, mes doigts sont trempés de son jus.

– C’est bien ma petite salope. Sous tes airs de sainte nitouche, tu es une sacrée jouisseuse.

Comme tu aimes t ‘exhiber, tu oublies immédiatement les pantalons et les collants, ainsi que toutes tes petites culottes. Désormais, c’est en jupe ou en robe, courte bien sûr, cul nu. A toi de faire attention, avec interdiction de serrer les cuisses ou de les croiser quand tu es assise. Viens me montrer tes tiroirs. Pour t’éviter de faire une bêtise, tu vas me les donner et je vais les emmener.

Attends toi à porter une ceinture de chasteté pour éviter de te caresser et ne jamais oublier que tu appartiens à un Maître

Elodie raconte

J’ai du mal à m’endormir. Mes fesses sont encore brûlantes et les marques de la cravache sur mes fesses me brûlent, mais ce n’est pas la vraie raison. Je suis excitée et comme je veux prouver mon obéissance à mon Maître, je ne veux pas me masturber pour me calmer. Savoir que demain, je vais devoir aller au bureau, nue sous une jupe ne me calme pas.

Je vais devoir faire attention surtout avec ma collègue de bureau avec laquelle je suis proche mais pas intime, mais aussi avec ma mère quand je vais la voir.

A mon arrivée le lendemain matin au bureau, je vois dans les yeux de mes collègues un certain étonnement. Sikiş hikayeleri C’est rare de me voir en jupe, ils vont devoir s’y habituer. Je suis d’humeur joyeuse, et ça se voit, mais aussi fière à l’intérieure de moi.

Je profite de la pause déjeuner, pour aller prendre rendez vous chez l’esthéticienne pour le lendemain. Je suis accueillie par une femme d’une cinquantaine d’années, élégante, en hauts talons et blouse blanche. C’est un petit salon, luxueux et intime, avec seulement trois cabines. Elle ne me pose pas de question quand je lui indique je souhaite une épilation intégrale. Je ne dois pas être la seule à lui demander ce soin.

Ce que je ne sais pas encore, c’est que mon Maître a eu l’adresse par relation et que ce salon est connu du milieu S/M. Il est passé, la veille, voir la propriétaire pour me décrire et lui dire qui je suis réellement sous mes airs de petite bourgeoise bien comme il faut.

En fin de journée, ma collègue de bureau me lance une perche.

– Tu es en pleine forme depuis ton retour ce matin. C’est ton kiné pour tes poignets qui te rend comme ça? La jupe, l’humeur joyeuse, humm, il y a anguille sous roche!

J’y réponds par un sourire sans ne rien dire.

Le lendemain midi, je vais à mon rendez vous chez l’esthéticienne qui m’accueille avec un grand sourire avant de fermer à clé la porte du salon. Elle est toujours aussi élégante, en hauts talons et blouse blanche, plus courte que la veille. M’accompagnant dans une cabine, en contre jour, j’ai l’impression qu’elle est en sous vêtements sous cette blouse.

– Mon prochain rendez vous est à 14h, j’ai tout mon temps pour m’occuper de vous. Ma collaboratrice est partie déjeuner.

Arrivée dans la cabine, elle ne referme pas le rideau et me laisse me déshabiller. Elle revient au moment où je quitte ma jupe, découvrant que je ne porte pas de petite culotte et je suppose qu’elle a vu les traces sur mes fesses. Je me mets sur le dos sur la table de soin. Elle me place les pieds dans les étriers.

– A votre buisson fourni, je suppose que c’est une première épilation intégrale? C’est la première fois que vous venez, c’est une amie qui vous Erotik hikaye a indiqué le salon?

– Disons que c’est une connaissance qui m’a donné vos coordonnées.

L’esthéticienne taille le buisson très court avant de commencer l’épilation. Jambes écartées, lui offrant une vision parfaite de mon entre jambes, je commence à mouiller, surtout qu’elle touche mes lèvres plusieurs fois et qu’elle effleure aussi à plusieurs reprises mon clitoris qui pointe hors de son étui.

– Vous avez une très jolie chatte, me dit elle et vous êtes très sensible.

Je rougis. Elle ne pouvait pas ignorer mon excitation. Elle me demande de me mettre à genoux sur la table, les fesses cambrées et les cuisses écartées.

– Vous avez de belles marques sur les fesses.

– Oui, ce sont les marques faites par la cravache de mon Maître.

Ma réponse est venue sans réfléchir, avec fierté.

– Enfin, me dit elle. Je me demandais combien de temps tu allais mettre pour me dire que tu es soumise et que c’est sur ordre de ton Maître que tu es venue.

Je réalise que mon Maître lui a parlé de moi et qu’elle doit être au courant de ma première séance de dressage. Elle me tutoie comme une Dominatrice qui s’adresse à une soumise. J’entends le bruit d’une porte. Ce doit être le retour de sa collaboratrice.

– Ophélie, viens voir la nouvelle cliente que son Maître nous a envoyé. Viens voir cette petite salope. Elle coule comme une fontaine, elle aime s’exhiber et montrer ses marques de cravache.

Mila arrive, la blouse ouverte. Elle est en string, porte jarretelles et porte seins sous la blouse. Elle aussi me caresse les fesses avant de passer les mains sous mes seins et de m’exciter les tétons.

– Elle a de superbes tétines, bien dures. Elle mériterait de porter des pinces à seins. On en parlera à son Maître pour la prochaine fois.

– Tu aimes les femmes, me demande l’esthéticienne? Tu as déjà léché une chatte?

– Non Madame, je n’ai jamais léché de chatte.

– Tu as le droit de jouir?

– Non Madame, mon Maître me l’interdit. Je suis frustrée.

– La prochaine fois, on te fera lécher nos chattes et on te fera jouir. Je te dénoncerai pour te faire punir.

En rentrant au bureau, l’air sur une chatte lisse me fait prendre un peu plus conscience de ma nudité sous ma jupe.

Avoir une relation lesbienne est un fantasme bien enfoui au fond de moi que cette femme a fait ressurgir.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

E-posta adresiniz yayınlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir